Biographie

Violoniste de formation, Laure Escudier a étudié à l'école supérieure de musique de Dijon et a enseigné ou étudié au sein de divers conservatoires et écoles - (entre autres : professeure au CRD de Beauvais, professeure remplaçante au CRR de Besançon, études au CRR de Toulouse, au CRR de Cergy-Pontoise, au Conservatoire de Paris 17ème). Elle a obtenu son diplôme d'état de professeure de violon (classique à contemporain), a également suivi un cursus jazz et pratiqué diverses esthétiques au sein de formations variées, (concerts, festivals, dont le festival Jazz à Issy, ChartrEstivales, Musicalium festival, Révisez vos classiques (Dijon)...).

Elle a suivi le cursus de composition du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg-la-reine et a obtenu son prix de composition au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise.

 Sélectionnée aux rencontres internationales de composition de Cergy-Pontoise, elle a également obtenu le prix du festival. Ses compositions ont fait l'objet de commandes, dont l'Ariam IDF, l'ensemble MG21, les Pincées Musicales (7 femmes et +), ont été créées à la mairie du 19ème à Paris, au festival Ars Musica de Bruxelles, au Festival Musiques Sacrées à Saint-Pierre de Montmartre, au  Festival des mots, des rimes et des lyres, à L'autre livre et à la Galerie Pascaline Mulliez, la Halle Pajol (Paris)..., et ont été primées lors de concours (dont Boulogne-Billancourt...), ou publiées (Productions d'Oz, Tempéraments). 


Par ailleurs, pratiquant la poésie et le dessin depuis la petite enfance, après un Baccalauréat littéraire option Arts plastiques, elle a étudié un an aux Beaux-arts de Toulouse et publié et exposé régulièrement ses textes et dessins en revues, lors de salons, lectures, projets variés... (Entre autres : exposition de dessins au Salon de la poésie de Paris, au château de Belleville, Salon d'art contemporain Paris 11ème, Salon de la Bellevilloise, prix lors de concours de poésie dont le premier à 9 ans : "premier prix des jeux floraux du pays d'Olmes", prix de poésie au concours universitaire Paris sud, prix de la médiathèque Villebon-sur-Yvette, Nanterre PoéVie, Prix Terpsichore ; publications en revues : Incertain regard, Lichen, Ce qui reste, l'Intranquille, Souffles, Méninge, Cabaret, 17secondes, éditions du nain qui tousse...)







































































































































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire